Prévisions saisonnières de cet été 2021

Article rédigé le Mardi 8 Juin 2021 par idriss - Dernière mise à jour le Jeudi 10 Juin 2021
 
 

Tendance des deux dernières semaines de juin : Les conditions météo seront le plus souvent dominées par des pressions peu élevées favorisant ainsi la formation d'orages. Le soleil dominera durant une bonne partie de la journée mais des orages pourraient éclater en fin d'après-midi et soirée. Les températures seront situées bien au-dessus des normales de saison. Il est clair que le déficit pluviométrique sera important, quoi que faussé par l'intensité des orages, difficile à prévoir.

 

Tendance du mois de Juillet : La France se retrouvera coupée en deux avec une moitié Nord où les hautes pressions devraient persister garantissant du soleil mais un manque d'eau accru, et une moitié Sud où les pressions devraient être le plus souvent basses ce qui se traduira par de l'instabilité caractérisée par des orages. Du fait de ces orages, à l'inverse de la moitié Nord, le déficit pluviométrique y sera moins important au Sud. Côté mercure, il se positionnera toujours au-dessus des normales de saison, tant sur la moitié Nord que sur la Moitié Sud mais cet excédent thermique sera moins prononcé en ce mois de juillet qu'en Juin.

 

Tendance du mois d'Août : Il s'agira sans doute du mois de l'été le moins chaud, le moins ensoleillé et le plus humide. En effet, les basses pressions semblent vouloir s'installer sur les ¾ du territoire durant ce mois, ce qui pourraient combler quelque peu le déficit pluviométrique. Côté mercure, nous retrouverons mêmes des valeurs beaucoup plus conformes aux normales de saison, ou alors très légèrement au-dessus.

 

Tendance du mois de Septembre : L'échéance de la prévision est vraiment très lointaine mais selon les modèles à long terme, le mois de septembre pourrait être concerné par des conditions anticycloniques garantissant un temps calme, ensoleillé et chaud. Mais c'est encore loin...

 

Conclusion : Ce qu'il faut retenir est que nous connaitrons globalement un été anormalement chaud et sec cette année mais il sera tout de même moins sévère que ces dernières années. Le déficit pluviométrique devrait concerné les mois de juin, juillet et Septembre où un été indien semble se dessiner durant ce dernier mois avec une persistance anticyclonique, si l'on en croit les modèles de prévisions.

Cependant, il faut se montrer extrêmement prudent et se dire que rien n'est jouer car ces prévisions saisonnières sont tout de même peu fiables (autour de 50% de fiabilité la plupart du temps).

Pour en revenir au déficit pluviométrique, ce dernier pourrait retrouver un certain équilibre durant le mois d'Août qui sera plus humide puisqu'il sera le plus souvent dominées par des basses pressions. De plus, s'il s'agit d'averses orageuses donc la quantité de précipitations qui tombera restera encore à déterminer. 

Carte des mois de Juin, Juillet, Août, Septembre 2021 :



 
 

Sur le même sujet

Commentaires