Que retenir du mois d'Octobre ?
Climatologie

Article rédigé le Mardi 6 Novembre 2018 par sebastien
 
 

Octobre 2018 a été un mois très contrasté, et très déconcertant pour beaucoup. Pris dans sa globalité, en moyenne nationale, ce mois n'aura pas été exceptionnel avec un excédent de température moyenne de l'ordre de 1°C. Cependant des disparités très fortes se retrouvent entre régions.  Il s'est découpé en deux phases très différentes : une première moitié estivale qui aura battu des records, et une deuxième moitié qui a vu l'arrivée de conditions beaucoup plus automnales, voire hivernales.

TEMPERATURES

Après une première décade déjà douce, entre le 10 et le 20 octobre, un large quart nord-est a pu profiter de conditions estivales, avec des séries exceptionnelles de jours de chaleur (7 jours de suite à maximale supérieure à 25°C à Paris par exemple).  Ces régions ont donc eu des températures de 4°C à 10°C au dessus des normales saisonnières. Durant cette deuxième décade, la température moyenne en France aura été de 17,6°C, ce qui bat le précédent record de 17,3°C de 2014 (+ 4°C au-dessus des normales). Durant la dernière décade cependant, une vague d'air froid s'est abattue sur la France. Les températures sont donc largement descendues, à des niveaux dignes d'un mois de décembre. Des records de fraîcheur auront d'ailleurs été battus dans le Sud-Ouest avec 5,6°C à Toulouse en maximale le 28 octobre par exemple.

PRECIPITATIONS/ENSOLEILLEMENT

En moyenne sur la France, les précipitations sont déficitaires d'environ 20 %. Mais une constante de ce mois d'Octobre 2018 aura été la récurrence d'épisodes méditerranéens. Les précipitations se sont donc montrées largement excédentaires dans le Sud-Est, avec 296 mm à Cannes par exemple, soit plus de deux fois la normale. Sur le reste du pays, particulièrement le Nord-Est, le manque de précipitations se fait sentir, avec une sécheresse superficielle qui s'accentue, de plus avec un ensoleillement généreux, d'environ 30 % à 40 % supérieur à la moyenne. 

PHENOMENES REMARQUABLES/EXTREMES

Les phénomènes remarquables de ce mois d'octobre sont nombreux et très divers. Parmi ceux-ci on notera donc la vague de douceur/chaleur tardive du 10 au 16 octobre, l'épisode méditerranéen exceptionnel sur l'Aude les 14 et 15 octobre, causant des inondations meurtrières et dévastatrices, la tempête d'intensité exceptionnelle sur la Corse le 29 octobre et l'épisode neigeux exceptionnel entre le Massif Central et les Ardennes entre le 29 et le 30 octobre.

 
 

Sur le même sujet

Commentaires