Carte du Risque d'Allergie aux Pollens

RNSA

 
 
 
 

Commentaire hebdomadaire du RNSA

Un démarrage en douceur pour les pollens ! En ce début d'année 2024, le retour d’un temps froid et humide a freiné la floraison des arbres, qui avait bien démarré, notamment pour les noisetiers et les aulnes. La France est partagée en deux, avec au sud un risque d’allergie de niveau faible pour les pollens de Cupressacées (genévriers, thuyas, cyprès) et de frênes, et au nord un risque d’allergie, également de niveau faible, mais pour les pollens de noisetiers et d’aulnes (famille des bétulacées). Un temps plus calme et plus sec va s’installer en cette fin de semaine grâce à des conditions anticycloniques. Les gelées nocturnes vont s'intensifier, notamment sur les sols enneigés, ce qui ralentira la floraison des arbres. Cependant, la semaine prochaine, les températures en journée seront dans les normales de saison, et comme le noisetier n’a besoin que de 5 degrés pour fleurir, il pourra libérer ses pollens allergisants dans plusieurs régions de France. Les mimosas (Acacia) commencent à fleurir dans le sud du pays avec des allergies de proximité possibles. Les pollens de Cupressacées restent discrets pour l’instant, mais une vigilance est recommandée car les concentrations augmenteront, surtout sur le pourtour méditerranéen, dès que le temps s’améliorera. Les personnes allergiques sont invitées à rester attentives aux risques d’allergies communiqués par le RNSA et à limiter leur exposition, en particulier lors des journées plus douces, ensoleillées et venteuses qui favorisent la dispersion des pollens. Les allergiques peuvent suivre ces conseils pratiques pour mieux se protéger des pollens et limiter leur exposition : consultez régulièrement la carte de vigilance des pollens sur notre site internet, rincez vos cheveux le soir, aérez les logements avant le lever et après le coucher du soleil si possible, évitez de faire sécher le linge à l’extérieur, gardez les vitres des voitures fermées pour éviter que les pollens ne rentrent dans l’habitacle, portez un masque en extérieur, évitez les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens. Attention à la pollution atmosphérique qui pourra exacerber les allergies aux pollens dans certaines grandes villes comme à Lyon, Paris, Marseille. Attention aux acariens et aux moisissures, pouvant perturber les personnes allergiques à l'intérieur des logements. Retrouvez en cliquant ici le dernier bulletin allergo-pollinique national en vidéo sur notre chaîne YouTube (Mis à jour le 12 janvier)